Biographie

Ardavan Amir-Aslani, 54 ans, Docteur en droit, est Avocat au Barreau de Paris.

Il est l’un des principaux associés du cabinet Cohen Amir-Aslani, un cabinet d’avocat d’affaires à vocation internationale réunissant une trentaine d’avocats et dans lequel il dirige les départements de droit international et de conseil aux Etats.

Ardavan Amir-Aslani, acteur reconnu en matière de droit public international, représente plusieurs Etats à travers le monde. A ce titre, il les assiste régulièrement dans les négociations et la rédaction de contrats internationaux et les représente devant des juridictions internationales et des cours d’arbitrage. Il est intervenu en tant que conseil auprès d’Etats en rédigeant leur droit interne dans différents domaines.

Il a développé une expertise en matière de réflexion stratégique, de mise en oeuvre et de direction de contentieux pluri-juridictionnels à l’échelle internationale portant notamment sur la récupération d’actifs détournés d’Etats, le recouvrement de jumbo-créances bancaires et institutionnelles ainsi que pour faits de corruption d’agents publics (Foreign Corrupt Practices Act de 1977 (FCPA) (15 U.S.C. §§ 78dd-1, et seq.) et « Convention on Combating Bribery of Foreign Public Officials in International Business Transactions » de l’OCDE en date du 21 novembre 1997).

Il a également élargi ses interventions au volet transactionnel des projets d’infrastructures : mines, gaz, pétrole, aéroports, ports, routes et ponts, hôpitaux, prisons, aérospatial et défense. Ardavan Amir-Aslani conseille des autorités publiques, les agences internationales multilatérales, les industriels et les fonds d’investissement pour la structuration et la négociation de la documentation de projet et de financement. Il a élaboré plusieurs partenariats public-privé (PPP). Il aide ses clients à atteindre leurs objectifs de développement à l’international. Plus précisément, il a assisté des entreprises publiques et privées dans le cadre d’opérations de fusions-acquisitions transfrontalières, de financement de projets, ainsi que dans de nombreux litiges d’envergure internationale.

Par ailleurs, il est l’auteur d’innombrables articles sur le droit des affaires en général et le droit international en particulier. Il est régulièrement invité à s’exprimer dans des conférences portant sur le droit international public et privé et a codirigé et participé à la rédaction d’une collection d’ouvrages portant sur le recouvrement de créances internationales (« Debt Recovery in Europe » aux Editions Helbing Lichtenhahn Verlag). Il est également en charge de la rédaction d’un ouvrage collectif sur le droit de la Cyber-défense.

Ardavan Amir-Aslani est aussi essayiste et spécialiste de la géopolitique du Moyen-Orient. Il est l’auteur de nombreux ouvrages portant sur les relations internationales. Il s’intéresse à la théologie comparée et de manière générale au fait religieux. Il est régulièrement consulté par des think tanks français et étrangers ainsi que par les commissions des armées sur des sujets ayant traits aux enjeux politiques et géostratégiques du Moyen Orient. Il est Colonel (RC) de la Gendarmerie Nationale. Il est également inscrit sur la liste de conseils de la Cour Pénale Internationale.

Il a été le fondateur de l’« Association des Orientalistes de France » et ancien Président de la Chambre de Commerce France-Azerbaïdjan. Ardavan Amir-Aslani dispense un enseignement de « géopolitique du Moyen-Orient » à l’Ecole de Guerre Economique.

Distinctions

  • Chevalier de la Légion d’Honneur (France)
  • Chevalier dans l’Ordre National du Mérite (France)
  • Chevalier de l’Ordre National du Mérite Duarte, Sánchez y Mella (République Dominicaine)
  • Officier de l’Ordre du 27 juin (République de Djibouti)
  • Médaillé de Bronze – Service militaire volontaire (France)