Interview d’Ardavan Amir-Aslani pour BFM Business

Focus sur les échanges commerciaux entre l’Iran et le reste du monde. A partir du 4 novembre, Téhéran sera commercialement isolé du fait des sanctions US. Les États-Unis étant le plus grand marché du monde, « cela va s’empirer de jour en jour pour les Iraniens », commente Ardavan Amir-Aslani, avocat au barreau de Paris, spécialiste du Moyen-Orient. Il ajoute qu’hormis le monde occidental, « la Chine et la Russie ont également leurs propres enjeux avec les États-Unis ». Qui du sort des entreprises européennes qui voudraient continuer leurs activités en Iran ?

Retrouvez l’intégralité de l’interview sur BFM Business.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *