Meurtre de Jamal Khashoggi : à qui profite l’affaiblissement de MBS en Arabie Saoudite… et ailleurs ?

Suite à l’affaire Khashoggi, la position de Mohammed Ben Salman est affaiblie sur la scène internationale. Que cela soit au sein du Royaume saoudien, ou dans l’ensemble du Moyen Orient, qui sont ceux qui tirent profit de cette situation ?
L’arrivée au pouvoir de Mohammed Ben Salmane a constitué une rupture avec les pratiques de la royauté saoudienne telles qu’elles existaient jusqu’alors. Cette rupture fut totale. Par le passé, les décisions étaient toujours prises de manière consensuelle, collégiale, au sein d’un conseil consultatif, le Majlis, qui regroupait les grands princes de la famille royale. Le roi Ibn Saoud lui-même, le fondateur de la dynastie, passait ainsi beaucoup de temps à recueillir l’avis des grands princes, de son entourage, des dignitaires importants du royaume, avant de prendre une décision.

Retrouvez l’intégralité de l’interview sur l’Atlantico.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *