La crise du Qatar ou le calcul bien hasardeux de l’Arabie Saoudite

Aujourd’hui, mardi, était censé être la date butoire de l’ultimatum de l’Arabie Saoudite eu égard à l’offre en 13 points faite au Qatar pour mettre fin au quasi blocus dont ce pays fait l’objet depuis deux semaines. Or ce délai vient d’être prorogé de 48 heures…

Lisez la suite de l’article sur l’Atlantico.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *